[Chronique] Collapso – Anna Victoria Val

Je tiens à remercier Les Demoiselles des Mots pour leur confiance, et l’envoi de ce service presse. Cette chronique est écrite en toute honnêteté, même dans le cadre du partenariat.

« Collapso » est un thriller dystopique écrit par Anna-Victoria Val et auto-édité en Avril 2020. 


Survivre à la fin

La France va s’effondrer. Comme le monde autour d’elle. Carolina, future mère dans la vingtaine et satisfaite de sa vie, voit son quotidien basculer quand le bouleversement climatique plonge le pays dans une Crise du Froid sans précédent. Alors qu’elle a toujours fermé les yeux sur les avertissements des écologistes et pris pour acquis sa vie, Carolina va devoir se rendre à l’évidence et se battre. Mais la Crise du Froid n’est que le début d’une longue descente aux Enfers. C’est peu à peu notre société actuelle qui va s’éteindre.

Sommes-nous réellement prêts pour l’inévitable ? 


Au départ, j’étais un peu sceptique car personnellement je ne suis pas fan des thrillers. Tout ce qui fait peur, ce n’est pas mon truc du tout mais comme j’adore la plume d’Anna-Victoria Val et que jusqu’à maintenant je n’ai jamais été déçu par ses romans, je me suis lancée. Finalement, je n’ai pas été déçu d’avoir tenté cette lecture. Même si au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, probablement car j’étais un peu mitigée par le genre, j’ai très vite été prise dedans et j’ai vite dévoré ma lecture.

L’autrice nous peint une atmosphère morbide, la mort est présente et glace le sang. Carolina, le personnage principal, est enceinte au tout du début du roman qui ouvre sur les évènements. Elle est dans une situation délicate, son pays tombe en ruine alors qu’elle porte la vie. Elle doit tout faire pour survivre, mais aussi pour faire vivre son futur bébé.

Les péripéties s’enchainent, la crise ne fait qu’accroître et son accouchement approche. Les vivres sont limitées, et Carolina doit se battre pour elle, pour son bébé, et ses proches. Plus rien ne lui fait peur, elle fonce et tient à survivre.

C’est un roman très prenant, mais qui glace le sang. L’atmosphère est angoissante, et on ne peut qu’espérer que le travail de l’autrice reste une oeuvre de fiction. Je ne peux pas dire que j’ai aimé cette lecture, car c’était trop angoissant et morbide et « aimer » c’est pas le terme que j’ai envie d’utiliser pour ce genre de roman. Cependant, c’était une très bonne lecture, et j’ai vraiment apprécié découvrir ce genre à travers ce roman. J’ai été très satisfaite de la fin, même si j’aurai voulu en savoir davantage et que clairement ce n’était pas la fin que je souhaitais, ni même imaginais … quoique … au vu du déroulement du roman, maintenant que j’y pense, je pense que la fin était parfaite.

Je recommande vivement ce roman, encore plus si vous aimez les thrillers, les dystopies et les romans d’anticipation. Préparez-vous à avoir des frissons.

J’en profite pour remercier Anna-Victoria Val, de s’être inspirée de mon prénom ainsi que de celui de mon petit coeur pour nommer deux de ses personnages.


Liens utiles:

LesDemoisellesDesMots.fr

Twitter

Amazon FR


Avez-vous envie de découvrir ce roman ? Ou l’avez-vous lu ?

Morgane. x

2 thoughts on “[Chronique] Collapso – Anna Victoria Val

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.